L’harmonica est l’un des instruments les plus agréables et les plus faciles à apprendre, cet instrument de musique est utilisé dans plusieurs genres musicaux, notamment le blues, le jazz, la pop et plus récemment, le trap. De grands musiciens dans le monde, comme Bob Dylan, ont utilisé l’harmonica pour composer un grand nombre de chansons.

Néanmoins, la notion de facilité est ici relative, car pour avoir le niveau de maîtrise des grands blues men qui sont devenus célèbres dans le monde entier, il faudra tout de même passer par quelques heures d’exercices. Voici notre guide pour apprendre l’harmonica en peu de temps.

Le choix de l’instrument : une étape primordiale

En effet, comme c’est le cas pour l’apprentissage de n’importe quel autre instrument, le choix d’un harmonica adapté à votre niveau de maîtrise va vous permettre de mieux comprendre les mécanismes de l’instrument. Un harmonica diatonique sera parfait pour les débutants, surtout s’il s’agit d’un instrument qui peut produire une seule gamme (Do majeur est sans doute celle avec laquelle il faut commencer).

Sachez que vous pouvez choisir d’autres gammes sur différents harmonicas, de cette manière, vous pourrez vous familiariser avec chaque gamme. Les harmonicas chromatiques sont un peu plus compliqués, il faudra en acheter un lorsque vous aurez bien compris les mécanismes de l’harmonica chromatique afin de faciliter la transition et la compréhension de ce nouveau modèle. Certaines techniques, comme le bend, sont plus difficiles à reproduire dans un harmonica chromatique.

Lire aussi :  Quel guitare électrique choisir pour débuter ?

Enfin, il existe des harmonicas tremolo et d’autres Octave, ce sont des instruments à double rangée assez compliqués à jouer. L’accordage est différent sur un harmonica tremolo pour créer un effet agréable, alors que l’harmonica octave offre un son plus riche et plus complet. Après quelques mois de pratique et d’exercices, vous serez parfaitement capable de jouer avec de tels instruments.

L’harmonica diatonique : comment ça fonctionne ?

En réalité, le mécanisme de l’harmonica est très simple à comprendre. Vous pouvez jouer des notes en soufflant sur les 10 trous de l’harmonica, chaque trou correspond à une note. Dans un harmonica diatonique en Do majeur, les notes que vous entendrez sont le Do, Mi, Sol qui si vous répétez 3 fois jusqu’au 10ᵉ trou qui représente le Do 6 (aigu). Ce sont donc la tonique, la tierce et la dominante de la gamme de Do majeur, le même principe s’appliquera sur les autres harmonicas.

Cependant, vous remarquerez qu’il y a une deuxième rangée de trous dans la partie inférieure de l’harmonica, vous ne pouvez pas inverser l’instrument pour souffler dans ces trous. Ainsi, le seul moyen d’en faire sortir les sons est d’inspirer l’air. Les notes de la partie inférieure représentent l’accord de Ré majeur (Ré, Sol, Si) et son accord de tonique renversé (Ré, Fa, La). La dernière note étant le Si 5.

Pour jouer toutes les notes d’une gamme dans leur ordre diatonique (Do majeur dans notre exemple), il faut souffler et inspirer dans chaque trou de gauche à droite. Si vous avez déjà essayé, vous aurez remarqué qu’il est difficile de tenir une seule note sans interruption, c’est pour cette raison qu’il faut apprendre les techniques de respiration propres à l’harmonica.

Lire aussi :  Quel guitare électrique choisir pour débuter ?

Comment jouer proprement de l’harmonica ?

Après avoir compris l’accordage et la suite de notes dans un harmonica, il est important d’apprendre à jouer séparément chaque note sur votre instrument. En soufflant sur votre instrument, vous entendrez un clash de notes, ceci est tout à fait normal, mais les sons produits (souvent 3 notes) sont des consonances parfaites (une tierce et une quinte). Il est tout de même important de pouvoir jouer chaque note individuellement, notamment pour pouvoir jouer des solos.

Il existe deux techniques distinctes pour arriver à faire cela, il s’agit de la méthode du tongue blocking (blocage de langue) ou de la méthode Pucker. Il n’existe pas de méthode favorite, mais il est recommandé d’apprendre les deux méthodes et de varier entre elles lors de vos jeux, car c’est ce que font la majorité des harmonicistes professionnels.

La méthode Pucker

Cette méthode est la plus ancienne, mais c’est surtout la première méthode académique pour apprendre l’harmonica. Pour débuter dans l’harmonica, il est recommandé de commencer par apprendre la méthode Pucker, puisque c’est la plus facile à assimiler. Comme nous venons de le préciser, il ne faut pas vous limiter à une seule méthode, mais varier les techniques pour développer un son plus riche et plus harmonieux.

En pratique, la méthode Pucker sur l’harmonica consiste à :

  • Placer l’harmonica sur votre bouche après avoir légèrement humidifié vos lèvres pour envelopper le capot ;
  • Pousser vos lèvres vers l’extérieur et orienter l’harmonica vers le haut avant de pouvoir commencer à souffler ;
  • Essayer de maintenir un souffle régulier avec la même intensité tout en veillant à faire ressortir uniquement une seule note.
Lire aussi :  Quel guitare électrique choisir pour débuter ?

Pour pouvoir maîtriser cette méthode à la perfection, il est important de commencer par faire cet exercice pour au moins 20 à 30 minutes par jour. Vous pourrez enchaîner avec d’autres exercices tout en veillant à respecter les principes de la méthode Pucker pour progresser rapidement. Il est primordial de souffler et d’aspirer en utilisant la même méthode.

La méthode du Tongue Blocking

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à bloquer les trous que vous ne voulez pas entendre avec votre langue. Comme l’apprentissage de l’harmonica n’a commencé qu’à la fin des années 90, cette méthode est peu connue par la plupart des harmonicistes dans le monde. Ceci dit, le Tongue Blocking est plus difficile à maîtriser que la méthode Pucker, mais cela n’est tout de même pas impossible.

Vous pouvez appliquer cette méthode sur l’exercice précédemment cité, il faut juste veiller à :

  • Placer l’harmonica proprement entre vos lèvres humides, toujours orienté vers le haut ;
  • Choisir l’un des trous de l’harmonica (de préférence ceux des extrémités) et bloquer celui à proximité avec votre langue ;
  • Maintenir un souffle continu pour obtenir une seule note.

L’avantage pour vous en tant que débutant, c’est que vous pouvez apprendre simultanément les deux méthodes. 1 heure d’exercice par jour divisée par 2 (30 min pour chaque méthode) suffit largement. La suite consiste à essayer d’apprendre les morceaux que vous appréciez pour rendre l’apprentissage de l’harmonica plus agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *